Si le 1er mai est le seul jour férié légalement chômé pour tous les travailleurs, qu'en est-il des autres jours fériés du mois ?

En application des dispositions de l’avenant n°6 du 15 décembre 2009, les salariés relevant de la Convention collective nationale des Hôtels, Cafés et Restaurants bénéficient d’un régime conventionnel spécifique pour les jours fériés autres que le 1er mai - fête du travail.

Pour les salariés ayant un an d'ancienneté, les jours fériés "garantis" sont au nombre de 6. Autrement dit, ces jours fériés sont reconnus par la loi et fixés par la convention collective. Le 8 mai - qui commémore la victoire de 1945 - ainsi que le jeudi de l'Ascension - fête chrétienne célébré le 10 mai cette année - font partie des jours fériés garantis qui sont soit chômés et payés, soit travaillés et compensés ou indemnisés. Si votre entreprise ferme ce jour-là ou qu'elle vous accorde ce jour férié, vous êtes rémunéré normalement. En revanche, si vous travaillez ce jour férié ou qu'il coïncide avec un jour de repos, vous êtes rémunéré normalement et vous bénéficiez en plus d'un jour de compensation ou d'une indemnisation équivalente.

Pour les salariés à temps partiel, le nombre de jours fériés garantis est calculé au prorata du nombre de jours travaillés.

Pour les salariés avec moins d’un an d’ancienneté, il convient de se référer au code du travail ou aux usages mis en place dans l'entreprise.

Le lundi de Pentecôte tombe le 21 mai cette année, mais il n'est pas obligatoire de fixer la journée de solidarité à cette date précise.
La journée de solidarité a été instituée en 2004 en vue d’assurer le financement d'actions en faveur des personnes âgées ou handicapées en perte d’autonomie. Initialement fixée le lundi de Pentecôte, elle prend la forme d’une journée supplémentaire de travail non rémunérée pour les salariés. Cette journée est effectuée à hauteur de 7 heures pour les salariés à temps complet et au prorata de la durée de travail pour les salariés à temps partiel. En revanche, dans le secteur du CHR, les entreprises qui travaillent ce jour férié ont la possibilité de retenir une autre date.

EF_actualité_mai_01.jpg

Partager :